Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
arche de dolanji

départ 2010 pour Kagkot

22 Mars 2010 , Rédigé par arche de Dolanji

Une école pour Kagkot !

 

En avril 2010, trois membres du CA (Annie, Claire et Monique) vont faire connaissance des habitants de la vallée de la Barbung, au Dolpo (nord ouest du Népal). Les Dolpopas sont d’ethnie tibétaine et de religion bouddhiste bön. Ce sont les héros du film « Himalaya, enfance d’un chef » tourné à Charka, un peu plus haut dans la vallée.

Dès 2007, nous avions reçu une demande pour aider l’école de Kagkot, qui se trouve à l’entrée de cette vallée .


1 Kagkot valley and the village under the rocks

 


Mais la guérilla maoïste qui y sévissait nous a obligés à repousser ce projet. Ce n’est donc qu’en 2009 que nous avons pu envoyer une première aide, par l’intermédiaire de Kedar, enseignant à Dho, dans la vallée de la Tarap voisine où intervient l’association française Action Dolpo.

 

 

 

               P1020195  Le matériel acheminé, payé par l’Arche de Dolanji, a permis à  l’école de fonctionnner de juin à octobre 2009

                        


             

 

2 students at the class with the materials received from Ar

 

 

                  Les   villageois sont très motivés pour scolariser leurs enfants, ils ont déjà coupé le bois et trouvé les charpentiers pour fabriquer tables et bancs .


wood collected by the villager for school furnitures


    





Ils voudraient que l’école puisse fonctionner pendant 8 mois, d’avril à novembre.

 

 

 


Actuellement, l’école ne compte qu’une soixantaine d’enfants, ceux qui vivent à Kagkot. Mais les habitants de toute la vallée sont concernés aussi par le projet de développer l’école et d’y adjoindre un internat. Ce sont les hameaux de Pimri, à 3h de marche, Gharang (5h) Sheri (6h)


3 Seri village Mukot VDC


Terang (6h) Mukot (8h). Ces petites localités se situent sur le versant ensoleillé de la vallée, entre 3200 (Kagkot) et 4000m (Sheri et Mukot), face à la chaîne du Daulaghiri. Autour des maisons, quelques champs cultivés (orge) permettent une survie précaire.

En juillet dernier, Kedar a pu réunir tous ces villageois (au moins un membre par famille) et constater leur motivation  .



4 Kagkot villagers at the meeting


 

Ils sont prêts à s’impliquer et travailler bénévolement, et ils apprécient vivement notre coup de pouce !

Nous allons donc prendre l’avion de Kathmandu à Juphaal (avec étape obligée à Nepalgang), puis gagner Kagkot en 3jours et demi de marche. Nous visiterons les hameaux (en y mettant sans doute plus de temps pour y arriver que les temps indiqués pour les autochtones…).

 


Kedar nous accompagnera, avec tout le matériel acheté cette année et transporté à dos Head master Gokarna in the classde mules. Les villageois nous attendent et nous sommes très impatientes de les rencontrer, de pouvoir échanger avec eux et avec les enfants de l’école .

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article