Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
arche de dolanji

voyage à sarnath 02/08

2 Novembre 2008 , Rédigé par arche de Dolanji

Séjour de Jacqueline Coudurier et Chantal Foin en Inde du 21 février au 7 mars 2008

Ce voyage avait pour objectifs:

1) Mettre au point le nouveau projet à Sarnath- la boudhas' smile school (BSS)

2) Rencontrer les étudiants de Dolanji que nous soutenons financièrement, inscrits à l'université bouddhiste de Sarnath (CIHTS)

3) Enfin se rendre à Dolanji pour rencontrer les enfants, dont les 21 parrainés restant,

Expliquer  le pourquoi de notre désengagement progressif et leur parler de nos nouveaux projets.

BOUDDHA'S SMILE SCHOOL


Nous avons commencé notre séjour par la visite de la Buddha's Smile School (BSS)
qui est située dans une banlieue nord-est de Varanasi (ex Bénares) un peu l'écart du bruit, de l'agitation, des embouteillages.
Aprés une nuit dans le train, nous avons été immédiatement accueillies à l'école par Rajan et son mari Sukhdev. Pendant une semaine, nous avons pu observer, prendre contact et organiser notre aide.


Cette petite école privée a été créée en 2003 par une jeune femme indienne, Rajan, pour accueillir les enfants trés pauvres vivant au bord des routes ou dans des bidonvilles, de la caste des Intouchables. Ces enfants, pour survivre, mendient autour des temples bouddhistes nombreux à Sarnath.


Au début elle s'est occupée seule d'une vingtaine d'enfants et au fil des années, elle a accueilli de plus en plus d'enfants pour atteindre aujourd'hui le nombre de 220, maximum qu'elle puisse faire vue l'exiguîté des locaux. Les enfants de 3-4 ans jusqu'à 13-14 ans se serrent dans 6 petites salles sans fenêtre ni porte Il y a quelques bureaux pour les plus grands dans 2 salles. Devant, une petite cour ou les enfants prennent leur repas vers 10h30 en 2 services. Ce repas est préparé par Sukhdev et ses aides cuisiniers dans le petit restaurant contigu.




Pourquoi et comment l'Arche de Dolanji a-t-elle décidé d'aider cette école?



Rajan a pu mener à bien son projet grace à une association américaine qui a tout financé jusqu'à présent ( salaire des enseignants, matériel scolaire, repas ) Les uniformes ont été payés par un donateur particulier ainsi que l'achat récent d'un minibus permettant d'aller chercher les enfants dans leur village et de les ramener.
Mais depuis l'automne dernier, cette association a annoncé qu'elle ne pourrait plus financer les repas à partir de février 2008. Un membre de notre association, étant venu voir les étudiants du CIHTS, a pu visiter cette école et comprendre la vive inquiétude de Rajan et son mari: si les enfants ne recevaient plus ce repas quotidien, le seul pour la majorité, ils ne viendraient plus à l'école.
L'association a donc pris la décision de financer les repas des 220 enfants à partir de mars 2008.
Le coût du repas a été évalué à 15 roupies, ce qui fait une somme de 1500 rps par mois environ. Nous avons apporté 4500€, ce qui correspond à la prise en charge des repas pour 3 mois (Mars, Avril, Mai).
Le rêve de Rajan est bien sûr de pouvoir agrandir les locaux afin d'accueillir un maximum d'enfants, car, pour l'instant elle ne peut accueillir que les plus pauvres parmi les pauvres. Elle aimerait aussi créer un petit internat afin de pouvoir soustraire certains enfants à l'influence trop néfaste de leur milieu (maltraitance par parents alcooliques, petites filles violées
ou menacées d'étre vendues..)

L'école fonctionne tous les jours de 8h30 à 13h, sauf le dimanche. Chaque matin le minibus et 2 autorickshows vont chercher les enfants dans les différents villages ( au nombre de 6 dont un village de lèpreux). Nous avons pu aller visiter ces villages avec Rajan et l'équipe d'enseignantes. Ce fut trés éprouvant, mais aussi tellement émouvant de voir comment le dévouement de cette équipe est récompensé par l'accueil et le sourire des enfants.


les enfants reçoivent un enseignement de languues (anglais,hindi) dès la maternelle,de math et matières générales,dispensé par 7 jeunes indiennes.Il y à six niveaux correspondant à 1année de maternelle et 5 années de primaire.
le frère de Rajan fait office de directeur.

 

 L'idée d'acheter un terrain contigu à la maison actuelle est en cours, la construction ne fait pas peur à Sukdev, comme il l'a déjà fait pour l'école, son restaurant, sa maison. Tous deux ne ménagent ni leur temps ni leur peine, ni leur amour des enfants pour tout cela.
Vous pouvez consulter le site internetÅ: http://www.buddhas-smile-school.org


LES ETUDIANTS DU CIHTS:


( centre des hautes études Tibétaines)


- 7 étudiants de Dolanji ( 10 en 2008) sont aidés par notre association, 4 filles et 3 garçons..Une fille est en 3éme année de médecine tibétaine, tous les autres sont en 1° année.


Les 3 garçons étudient l'Histoire Tibétaine, 2 filles la médecine tibétaine et la 3° fille l'Economie.
 Ils ont tous 9 années d'études à faire. 

- Les frais de scolarité, hébergement et nourriture (hors vacances scolaires) sont pris en charge par l'Université. Ils sont hébergés en chambres de 6 (pour les filles) ou 8 (pour les garçons). Les locaux sont corrects, douches et wc collectifs. L'internat des filles et des garçons sont séparés et clos. Il existe un gardien pour chaque bâtiment, les filles doivent rentrer à 18h, les garçons à 19h30, de la 1°à la dernière année. Ils travaillent beaucoup en bibliothèque, la discipline est stricte.


L'ensemble des locaux est situé dans un parc agréable, boisé et trés propre, véritable havre de paix compte tenu de l'environnement à l'extérieur du centre.
- Tous les étudiants que nous aidons sont originaires du Népal, (Mustang, Dolpo ou Kathmandhu). Ils étaient scolarisés à  Dolanji depuis l'age de 6 ou 8 ans, ne sont jamais retournés chez leurs parents, sauf U... qui a fait le voyage dans son village natal l'an dernier.
Ils ont tous passé les vacances d'hiver à Dolanji . C'est le BCWC- Nyima tsering- qui est leur responsable à Dolanji. Dolanji reste leur port d'ancrage. Ils seront en vacances d'été du 22 mai au 7 juillet 2008.
Notre aide financière a été fixée  pour chacun d'eux aprés évaluation de leurs besoins (vêtements, chaussures, produits d'hygiène.).


DOLANJI

Aprés 28h de voyage depuis Varanasi, Dolanji nous semble plus que jamais une enclave dorée. Le but de cette visite étant d'expliquer aux responsables et aux enfants la diminution de notre aide financiére.



- Nous avons trouvé les enfants en super forme, bien habillés. Ils ont tout de suite approuvé notre projet auprés des enfants des rues de Sarnath.
- Le nouveau bâtiment du BCH (3 étages dont 2 aménagés en dortoir pour les petits et les filles d'âge intermédiaire) est terminé, il reste le ménage à faire et les enfants devraient pouvoir y dormir dans 15 jours.
.
 

 

Comme nos visites à Dolanji seront plus rares maintenant, la responsable du BCH, Tsering Dolkar nous a promis de transmettre le courrier aux enfants. Vous pouvez lui écrire et indiquer le nom de l'enfant en second;
Idem pour le BCWC: adresser le courrier à Geshe Yungdrung qui le transmettra à l'enfant.
Adresse: BCH ou BCWC :Dolanji, P.O. Kotla PanjolaVia Oachghat-Solan, distt. Simour H.P Indi

Nyma Tsering s'occupe des étudiants qui quittent Dolanji à la fin de leur scolarité, nous restons en contact avec lui pour une aide éventuelle (cf les étudiants de Sarnath)
-SS Menri Trizin XXXIII ( équivalent du dalaï lama pour les bönpos ) trouve notre projet de Sarnath trés positif car dit-il ,la situation des petites filles en Inde est trés difficile, des décés déguisés en accident du fait du probléme de dot lors du mariage.
Nous avons été bien accueillies.
Pour ceux qui veulent se rendre à Dolanji, ils seront toujours les bienvenus.
Voilà 11 années de travail qui se terminent et nous pouvons en mesurer les résultats positifs

 Merci à tous ceux qui nous suivent ou nous rejoignent vers de nouveaux horizons.

Chantal et Jacqueline

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

www.writeanessay.net 01/03/2015 13:47

Very nice :)